Mélanger drogue et vidéo

Lancez-vous dans une série de tutoriels. Ingérez une dose suffisante de drogue dure et attrapez votre caméra dès que les effets sont palpables. Déblatérez plus ou moins sur le sujet, ne retouchez rien et surtout, diffusez avant que les effets de la drogue ne s’estompent.

Jeter par-dessus bord le Code de l’audiovisuel

Sélectionnez une remise de prix professionnel dans un secteur industriel secondaire ou tertiaire. Placez des personnes dans le champ, entre vous et votre sujet. Utilisez le son en réverberation de la salle polyvalente, idéalement un remix techno hardcore de Queen si vous avez la chance d’en avoir à disposition. Préservez pieusement l’intégralité des discours prononcés, audibles ou non. Agrémentez éventuellement de séquences bonus dans les coulisses, filmées en n’importe quel format pourvu qu’il soit différent du format de la séquence principale, tout en prenant soin d’éviter d’intégrer les têtes dans le cadre.